Michèle Weil-Guthmann

PHOTO BIO 1

Contacter Michèle Weil-Guthmann

[email protected]

+33 6 62 55 17 18
57 avenue des Ternes
75017 Paris

France

 

+41 79 565 35 95
96 route de Suisse
1295 Tannay

Suisse

Michèle Weil-Guthmann a durant toute sa carrière œuvré à la résolution des conflits : juge, diplomate, négociatrice pour la France et l’Organisation Mondiale de la Propriété intellectuelle (OMPI), et enfin médiatrice et arbitre.

Magistrat honoraire aujourd’hui, elle a été, juge jusqu’en 1998, alors Vice-Président du TGI de Paris.

Puis diplomate, chargée de négociations internationales, conseillère juridique de la représentation permanente de la France auprès des Nations unies à Genève, elle a représenté la France dans des négociations multilatérales, en particulier dans les travaux de la Commission d’Indemnisation  des Nations Unies (UNCC) mise en place par le Conseil de sécurité, et dans le domaine de la propriété intellectuelle.

Elle a aussi exercé les fonctions de directeur du cabinet du directeur général de l'Organisation Mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI). Dans ce cadre, elle a participé à la plupart des discussions stratégiques concernant la propriété intellectuelle et l'Organisation dans son ensemble.

A la croisée et dans la continuité de ses précédentes expériences professionnelles, Michèle, administrateur de société certifiée (ASC), a choisi de développer le règlement amiable des conflits par la médiation et la bonne gouvernance.

Elle est maintenant principalement médiateur, arbitre et formateur. Elle pratique la médiation en France et en Suisse (Genève et Vaud) auprès de tribunaux et de cours d’appel ainsi qu’auprès de nombreux centres de médiation et d’arbitrage nationaux et internationaux où  elle est référencée, accréditée ou assermentée.

Médiatrice expérimentée  dans des domaines variés (propriété intellectuelle, commercial, social, familial, successions et partages, international…), elle pratique aussi la médiation au sein d’institutions internationales.

Active dans la promotion de la médiation pour une justice sur mesure, humaniste et responsable, tant pour les entreprises que pour les particuliers, elle est vice-présidente du Groupement européen des magistrats pour la médiation (GEMME-France).

Enfin elle intervient comme formateur, entre autres à l’Institut de Formation à la Négociation et la Médiation  (IFOMENE), l’Ecole nationale des magistrats (ENM) et différentes universités, écoles pour les avocats ou centres de formation, et comme juge dans des compétitions internationales de médiation.

Elle travaille en français et en anglais.