Avec une expérience de plusieurs centaines de médiations dans des litiges complexes, voire très importants,  chaque membre de Mediation & Resolution est un interlocuteur clé en la matière. Focus sur cette équipe hors norme.

Qu’est-ce qui vous différencie ? 

Birgit Sambeth Glasner : Pour tous, la médiation et l’arbitrage sont nos activités dominantes. Nous sommes tous certifiés aux niveaux national et international et nous exerçons tous des fonctions dans des associations ou institutions nationales ou internationales de médiation. Enfin, nous sommes tous capables de conduire des médiations en deux ou trois langues (français, anglais, allemand).

 

Qui sont vos clients ? 

Thierry Garby : Des entreprises et parfois des individus qui se trouvent dans des situations inextricables et qui ont besoin de solutions respectueuses des intérêts de chacun. Ce sont souvent de grandes entreprises mais parfois des PME. Nous traitons aussi régulièrement des successions internationales. Les enjeux sont généralement importants, depuis quelques centaines de milliers d’euros et dépassant parfois le milliard.

 

Comment peut-on vous faire intervenir ? 

Claude Amar : Sur notre site, on peut choisir celle ou celui que les parties préfèreront pour traiter leur affaire. On peut aussi demander à l’un(e) d’entre nous d’aider dans ce choix. Nous sommes connus de la plupart des grands cabinets d’avocats qui sauront trouver le meilleur d’entre nous pour la situation donnée. Notre nomination peut être prévue dans un contrat, soit en désignant un(e) d’entre nous, soit en désignant Mediation & Resolution. Nous choisirons alors ensemble l’intervenant en fonction de la langue, du domaine et de la disponibilité de chacun.

 

Comment êtes-vous rémunérés ? 

Anne-Karin Grill : Nous sommes rémunérés sur une base horaire inspirée de celle des avocats en présence, selon la complexité et l’importance de l’affaire, avec un minimum par affaire déterminé au cas par cas.

 

La médiation est encore assez méconnue. Comment savoir s’il convient d’y recourir en cas de litige ?  

Michèle Weil-Guthmann : La médiation repose sur la communication, la collaboration, la volonté des parties de trouver elles-mêmes une solution pérenne et d’intérêt mutuel. En cas de doute, on peut nous interroger en confiance : nous ne prendrons pas une affaire par avance condamnée au blocage et nous aiderons les parties ou leurs conseils à déterminer le processus de résolution adéquat. On trouvera aussi des réponses à votre question sur notre site.

LIRE ICI L’ARTICLE DU FIGARO MARDI 10 DECEMBRE 2019

Comments

Add comment

Your comment will be revised by the site if needed.